Archives mensuelles : février 2018

Refonte site web

Comment rater la refonte de son site web?

Rater la refonte de son site web? Hors de question. Si vous voulez faire croitre votre entreprise, il est indispensable d’avoir un site digne de ce nom. Votre site va devenir la vitrine de votre entreprise, il doit donc refléter qui vous êtes. Et surtout, il doit répondre à un objectif précis. Avez-vous besoin de notoriété? Ou cherchez-vous un site vous permettant de convertir davantage de clients ?

Nous avons donc décidé de vous lister les 4 choses à ne pas faire.

J’oublie ma cible

Combien de fois avons-nous entendu un entrepreneur dire :

 » Je veux un site pour présenter mes produits de la façon suivante « 

Cela se trouve, c’est exactement la réflexion que vous avez en ce moment même.
Je suis donc navré de vous le dire, mais c’est une erreur. Votre site doit répondre à un objectif précis que vous aurez défini.
Une fois cet objectif défini il vous faudra créer des fiches pour des clients fictifs (que l’on appelle persona).
Pour finalement terminer par un listing des besoins de nos personas afin d’atteindre nos objectifs.

Je negligle le design et l’ergonomie

J’ai toujours dit que l’apparence ne fait pas tout, qu’il est nécessaire d’avoir une bonne stratégie.
Mais pour une fois, rappelle vous qu’il ne faut pas négligez l’apparence. Un client qui ne vous connaît pas se fera une image de vous en quelques secondes.
Si celle-ci est négative, il y a très peu de chance que le client regarde plus longuement votre proposition de valeur.
L’ergonomie, c’est-à-dire la disposition des éléments sur la page est également importante. Combien de fois, avez-vous recherchez sur un site une information telle que le bouton de contact sans le trouver ? C’est frustrant et peut vous faire perdre de nombreux clients.

En faisant uniquement une refonte

C’est bien beau de faire des personas, mais nous nous basons sur des postulats. Une fois le site en ligne, il est indispensable d’analyser le comportement de nos visiteurs afin de l’améliorer.

Sans oublier que le web évolue très vite. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus concevoir des sites performants qui vont durer plus de 6 mois. Si vous voulez toujours la même performance, il est plus utile de voir plus petit et d’améliorer votre site régulièrement. Autrement, au bout d’un an vous risquez de devenir très obsolète par rapport à un concurrent se mettant à jour.

En cherchant la perfection

Dans le même état d’esprit, ne gaspillez pas tout votre budget à chercher la perfection. Il sera nécessaire de faire des tests d’efficacité de toute manière. Et puis on dit toujours  « Done is better than perfect ».

Lancer sa startup

Comment lancer sa startup en 48h ?

Aujourd’hui, c’est formidable ! N’importe qui peut lancer sa startup en moins de 48h.

Lancer sa startup était tout autre chose il y a une dizaine d’années. Bien souvent, les idées restaient dans un placard d’ailleurs. Mais qu’est-ce qui a changé? Tout simplement, maintenant nous n’avons plus besoin d’autant de capitaux pour réaliser nos idées. L’avènement du web est donc une réelle révolution, mais possède également quelques revers. Ainsi, il est d’autant plus difficile de faire connaître son idée et de se démarquer de la concurrence sans réel avantage concurrentiel. Mais nous reviendrons prochainement sur le sujet dans un prochain article. En attendant voici les raisons pour lesquelles vous vous posez la question de commencer lancer une startup.

Je manque d’expérience et mon âge pose problème

Pour lancer sa startup il ne faut surtout pas aller travailler pour une autre entreprise. Plus vous allez le faire plus vous allez vous installer dans le confort de celle-ci et aurait par la suite peur d’échouer.

De même, ne pas avoir autant d’expérience que les autres peut également être un avantage car vous allez voir les choses différemment et vous allez pouvoir innover.

Par exemple sur Paris depuis de nombreuses années nous avions un acteur historique pour le vélo en partage du nom de Vélib mais cela n’a pas empêché en décembre 2017 de voir apparaitre  de nombreux acteurs n’ayant pas d’expériences de proposer des vélos en partage mais sans station: une vraie innovation sur ce marché. Cela a fait tellement de buzz que désormais même des grands acteurs du secteur du transport comme Uber réfléchisse à un service similaire.

Je n’ai pas trouvé la bonne idée

Ce problème est généralement le plus fréquent. Pour y faire face notre recommandation est de vous ouvrir au monde, d’observer autour de vous et surtout de discuter avec le monde qui vous entoure. Votre idée doit venir d’un constat communément appelé pain point. C’est à dire que votre entreprise doit se fonder sur un problème gênant vos utilisateurs. Par exemple, autrefois vous deviez sans doute enregistrer vos séries, vous étiez gêné de ne pouvoir être disponible pour les regarder.. et cela a donné Netflix.

Je ne sais pas faire

Dites vous qu’autour de vous, nous avons tous reçu une formation similaire qui nous destine a travailler pour des entreprises. Vous avez forcément des facilités dans certains domaines. Et puis aujourd’hui avec internet il est possible de continuer de se former, trouver des tutoriels, bref il est presque possible de savoir tout faire a condition de savoir bien chercher l’information.

La peur de l’échec

En France l’échec est mal vu, alors qu’aux états unis celui ci n’a pas la meme connotation. N’ayez donc pas peur d’échouer car c’est en échouant et persévérant que vous allez acquérir des techniques et allez faire différemment la prochaine fois. Vous allez acquérir une véritable expertise. Et pour être honnête meme des personnes ultras compétentes dans les grands groupes échouent: regardez par exemple le dernier iPhone X, la Wii u ont été de gros échecs pour Apple et Nintendo.

En revanche en échouant vous aurez perdu du temps et de l’argent. Et c’est pour cela qu’il ne faut pas chercher a développer un produit ou service pendant des années et se lancer le plus rapidement pour valider ses hypothèses et améliorer petit a petit son produit en fonction des retours des utilisateurs.

Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer?

Je vous laisse y réfléchir, et reviens vers vous prochainement. Avec quelques conseils et outils pour vous aider dans votre lancement bien sur 😉